Articles

Les déterminants agricoles du ruissellement et de l'érosion - De la parcelle au bassin versant

Résumé

Après une rapide synthèse des processus contrôlant le ruissellement et l'érosion, l'influence des pratiques agricoles est présentée à deux échelles : la parcelle agricole et le bassin versant. Au niveau de la parcelle, les pratiques agricoles déterminent la nature et la densité du couvert végétal ou des résidus de récolte protégeant le sol de l'impact des gouttes de pluie et ralentissant la vitesse du ruissellement. Parallèlement, ces pratiques déterminent une succession d'actions mécaniques sur le sol conduisant soit à un ameublissement ou soit à un compactage du sol. L'ameublissement favorise l'infiltration, mais également l'érosion, tandis que le compactage favorise le ruissellement, mais limite l'érosion. Au niveau du bassin versant, les pratiques agricoles mises en oeuvre à l'échelle de la parcelle fixent la distribution spatiale de surfaces émettrices d'un ruissellement et de surfaces ayant un sol à faible cohésion. Leur position relative le long d'un réseau de collecteurs permet d'expliquer la localisation et l'intensité de l'érosion. Cette structure hydrographique du bassin versant évolue au cours du temps sous l'action du climat et des pratiques agricoles. L'étude des effets des pratiques agricoles à l'échelle du bassin versant impose le recours à la simulation numérique à l'aide de modèles d'érosion adaptés.

Auteurs


B. LUDWIG

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 6