Articles

Utilisation de compost de déchets verts pour la réhabilitation des parcs à cendres volantes : l'exemple de l'ancienne centrale thermique de Pont-sur-Sambre (Nord)

Résumé

Avec la fermeture progressive des centrales thermiques, des stocks anciens de cendres doivent faire l'objet de programmes de réhabilitation. Il est important de réussir la végétalisation de ces parcs pour que les cendres pulvérulentes et donc sensibles à l'érosion soient " piégées " au sol, et pour intégrer ces parcs à leur environnement naturel. Pour réhabiliter le parc à cendres volantes de Pont-sur-Sambre, Electricité de France (EDF) a souhaité que des essais soient mis en place. Ce substrat étant très particulier, nous avons proposé des essais mettant en œuvre des composts de déchets verts. Nous avons caractérisé le terril d'un point de vue floristique. L'écologie des espèces présentes sur le terril et les recherches bibliographiques ont permis de déterminer le mélange d'espèces herbacées à semer en fonction du substrat d'origine et de l'apport de composts de déchets verts. Ce choix a été confirmé par des essais en laboratoire. Puis des essais ont donc été mis en place pour tester en vraie grandeur l'efficacité du compost de déchets verts. Nous avons ainsi pu constater la formation rapide d'un couvert végétal dense sur le terril. La végétalisation réussie sur compost de déchets verts, permettra la réhabilitation paysagère du site et la protection du sol contre les phénomènes érosifs, particulièrement actifs dans cette région : emport des cendres par le vent ou par des phénomènes de ruissellement d'eaux de pluie dans les talus à fortes pentes.

Auteurs


F. DINGER

Pays : France


J.P. FALCY

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 10

Téléchargements

PDF: 5