Articles

La régulation des aménités dans des situations de valorisation par des produits ou services liés - Le cas du tourisme rural

Résumé

La gestion des aménités s'inscrit dans un cadre de régulation associant action publique, action collective et coordinations privées. L'action publique peut prendre une forme dite " indirecte " comprenant notamment l'organisation des interactions entre acteurs et le soutien aux actions collectives. Les acteurs du tourisme et des loisirs y sont présumés favorables à la gestion des aménités de par la valorisation qu'il en tirent. La question est alors d'établir comment et à quelle condition ils peuvent participer le plus activement à cette gestion. L'article présente le cadre d'analyse, celui de la recherche en gestion appliquée aux territoires et à l'environnement. Il propose une typologie des acteurs du tourisme, rappelle leur diversité et leurs relations ambiguës avec l'environnement. Il présente trois études de cas réalisées en 2000 dans le Massif Central. Ces cas suggèrent plusieurs hypothèses supplémentaires : l'implication parfois individuelle mais rarement collective et spontanée d'acteurs spécialisés du tourisme, l'importance d'acteurs dits " mixtes " qui associent de façon explicite des objectifs touristiques et autres (pédagogique, ou agricole...), l'importance des acteurs publics, dans un contexte territorial en pleine évolution, la nécessité d'outils pour mobiliser la médiation d'un ensemble de prestataires touristiques. Un besoin de connaissance est perceptible concernant les articulations entre certaines logiques différentes, et les démarches et méthodes pour alimenter l'action publique et collective indirecte en faveur de la gestion des aménités.

Auteurs


J.B. MARSAT

Pays : France


J.F. MAMDY

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 61

Téléchargements

PDF: 62