Articles

Le lagunage naturel en France : état de l'art et tendances récentes

Résumé

Le lagunage naturel représente 20 % du nombre total de stations d'épuration en France. La pratique acquise durant ces 20 dernières années a conduit à la modification du dimensionnement du premier bassin facultatif des lagunages naturels ; sa surface est désormais dimensionnée à 6 m2/hab. pour limiter les risques de dysfonctionnement. La surface cumulée des 2e et 3e bassins est maintenue à 5 m2/hab. Les lagunes doivent préférentiellement être utilisées lorsque les effluents sont dilués. Globalement, les installations reçoivent une charge organique éloignée de leur valeur nominale, ce qui explique que le premier curage de boue intervienne en moyenne 13 ans après la mise en fonctionnement. Partant d'un échantillon représentatif de lagunages naturels, soit 15 % des lagunages français, il a été possible d'estimer le temps, les moyens matériels et le coût des opérations de curage ainsi que la quantité de boue accumulée. À partir de la boue extraite au premier curage, on peut estimer la production annelle à 110 l/(hab.an), ce qui représente environ 12 kg MS. (hab.an). La tendance actuelle d'une augmentation des niveaux de qualité au rejet dans les milieux récepteurs sensibles a conduit à rechercher des solutions adaptées de traitement de finition par filtre à sable à alimentation intermittente, avec ou sans plantation de macrophytes.

Auteurs


Y. RACAULT

Pays : France


C. BOUTIN

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 12

Téléchargements

PDF: 2