Articles

Détermination de l'intérêt environnemental via l'analyse  du cycle de vie du traitement des effluents organiques  par méthanisation au regard des contraintes territoriales

Résumé

La gestion des déchets organiques est au cœur de la qualité environnementale des territoires et notamment en Bretagne au regard de l'existence d'un excédent structurel induisant une détérioration significative des eaux de surface utilisées pour la production d'eau potable et dans certaines conditions le développement d'algues vertes sur le littoral. Une gestion collective de ces déchets par méthanisation autorisant l'export des résidus organiques hors des zones en excédent constitue une voie possible pour réduire localement la charge azotée. Afin de fournir des éléments sur les performances environnementales de cette solution, une Analyse du Cycle de Vie (ACV) a été menée sur trois scénarios de gestion des effluents d'élevage et de déchets d'industries agroalimentaires d'un bassin versant breton : un scénario de référence représentant la pratique courante et deux scénarios alternatifs de méthanisation territoriale (installation de méthanisation traitant les déchets organiques produit sur le territoire) avec respectivement un post-traitement du compostage autorisant la valorisation du biogaz de la méthanisation auprès d'un industriel local ou l'évapo-concentration utilisant le biogaz produit par la méthanisation. L'impact environnemental de ces scénarios a été évalué grâce à trois critères jugés pertinents : le changement climatique, l'acidification et l'eutrophisation. Le scénario avec compostage met en évidence l'intérêt environnemental de la valorisation du biogaz. Le scénario avec évapo-concentration est le moins impactant mais cela se traduit par la mise en lumière d'un transfert d'impact pour l'eutrophisation, dû à l'export d'une quantité d'azote importante hors du bassin versant étudié. L'ACV apporte des éléments à la réflexion collective mais ouvre également le débat concernant ces territoires complexes que sont les bassins versants : faut-il privilégier la collaboration locale permettant de tendre vers de l'écologie industrielle et une meilleure acceptation sociale du projet ou faut-il favoriser la réduction de la pression azotée d'un bassin versant en contentieux ?

Auteurs


L. AISSANI

Pays : France


A. COLLET

Pays : France


F. BÉLINE

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 76

Téléchargements

PDF: 48