Articles

Repérer les macrophytes depuis le ciel ou sous les eaux, quel appui pour les gestionnaires ?

Résumé

Que ce soit pour la connaissance ou dans un objectif de gestion, l'étude de la distribution des macrophytes est indispensable. Historiquement tributaire des seules prospections de terrain, l'acquisition de ces données peut aujourd'hui s'appuyer sur de nouvelles méthodes basées sur la télédétection. Qu'elle soit optique (utilisation de mesures radiométriques satellitaires ou aéroportées) ou acoustique (utilisation de sonars ou de radars embarqués), la télédétection peut maintenant apporter des solutions techniques efficaces et fournir des informations pertinentes par le développement de méthodes de traitement originales. Elle permet l'identification des couvertures végétales et de leur nature (différentiation des espèces ou des types d'herbiers). Les données sont géolocalisées précisément par l'utilisation de systèmes GPS ou de géo-référencement des images, limitant ainsi les biais d'observateurs. De plus, les instruments utilisés permettent d'accéder à des informations pour des sites difficiles d'accès (zones humides, terrains privés, grande profondeur...) et limitent ainsi les besoins et temps humains nécessaires. Enfin, le développement de chaines de traitement permet de disposer de méthodes reproductibles spatialement et temporellement, rendant l'usage de ces technologies très pertinent pour les suivis et la compréhension des processus de colonisation par exemple. L'intérêt de la télédétection pour la cartographie et l'aide à la gestion des macrophytes est réel mais encore sous utilisé malgré tout.

Auteurs


B. BOTTNER

Pays : France


C. NOËL

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 14

Téléchargements

PDF: 2