Articles

Écologiser le génie civil pour innover dans la restauration des écosystèmes : le cas d'un chantier de réhabilitation d'une fuite d'hydrocarbures

Résumé

Le 07 août 2009, est survenue dans la Réserve naturelle nationale des Coussouls de Crau, une fuite d'oléoduc. Celle-ci a libéré 5 400m3de pétrole brut et détruit 8 ha d'une végétation de type steppique, particulièrement rare sur le continent européen. Les journées qui ont suivi l'accident ont révélé le manque de préparation des gestionnaires et la méconnaissance des exploitants vis-à-vis de la valeur patrimoniale de l'habitat. Dans un premier temps, c'est ainsi seulement le caractère « industriel » de l'accident qui a été pris en compte. Son impact sur le patrimoine naturel ne sera intégré que lors de la mise en place d'un comité de suivi technique créé par arrêté préfectoral. Au sein du groupe technique consacré à la biodiversité, comprenant les représentants de l'administration environnementale, les gestionnaires d'espaces naturels, l'exploitant, ses bureaux d'études et des experts scientifiques, vont s'élaborer des protocoles innovants de réhabilitation du site. C'est le dialogue constant au sein de ce groupe qui a permis l'acceptation des innovations par les différents intervenants. Cet accident va ainsi permettre la réalisation d'opérations d'ingénierie écologique originales qui n'auraient pas été mises en place sans l'existence de ce dialogue, les moyens financiers et l'urgence des interventions à mener.

Auteurs


T. DUTOIT

Pays : France


A. BULOT

Pays : France


A. WOLFF

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 78

Téléchargements

PDF: 21