Articles

Zones humides urbaines à double visage à Dakar : opportunité ou menace ?

Résumé

A Dakar, les zones humides constituent des espaces naturels, abritant une part essentielle de la biodiversité urbaine. Elles sont un patrimoine naturel à préserver (Lézy-Bruno, 2010). Bien que leur utilité soit reconnue par tous (Aschan-Leygonie, Bonnaud et Girault, 2015, Beaumais et al., 2008), leur maintien se heurte aux envies d'occuper plus d'espace. La conservation des zones humides au cœur de la ville pose de plus en plus de problèmes, inhérents aux dynamiques urbaines. Actuellement, les zones humides apparaissent comme une contrainte à l'urbanisation dans certains quartiers de Dakar. Elles disparaissent au profit des habitations et des infrastructures publiques. Paradoxalement, les zones humides polarisent diverses activités socio-économiques (agriculture, pêche, élevage, etc.) dans la ville. De ce fait, elles font l'objet de conflit entre plusieurs acteurs (autorités étatiques, populations, organisations de protection de l'environnement). Mais, au-delà des conflits, il s'agit d'une opposition entre deux appréhensions de l'usage des paysages naturels urbains. Si la nécessité de mettre en valeur ces espaces naturels est évidente pour certains acteurs, d'autres pensent par contre qu'ils doivent être requalifiés ou réaffectés à des vocations résidentielles et des activités connexes.

Auteurs


S.D. BADIANE

Pays : France


E. MBAYE

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 53

Téléchargements

PDF: 37