Articles

Traitement des pesticides dans les zones humides artificielles : de l'atténuation naturelle à la gestion par bioremédiation et phytoremédiation

Résumé

Les zones humides artificielles (ZHA) constituent un lieu de passage privilégié des pesticides contenus dans les eaux de ruissellement. Alors qu'un abattement plus ou moins important de la charge en pesticides est couramment observé en sortie de ZHA, celui-ci n'est pas optimisé. Cette synthèse recense les paramètres clés abiotique et biotique (micro-organismes, macrophytes) expliquant le rôle des ZHA dans le traitement des pesticides. Des pistes sont proposées pour améliorer les performances de ces procédés de traitement. Un temps de séjour minimum des pesticides compatible avec leur vitesse de dégradation/extraction par voie biologique (bioremédiation, phytoremédiation) doit en particulier être respecté. Ce temps de séjour peut être découplé de l'intensité du ruissellement en favorisant l'adsorption des pesticides sur des matériaux adéquats introduits dans les ZHA.

Auteurs


T. LEBEAU

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 24

Téléchargements

PDF: 14