Articles

La mise en œuvre de la Trame verte et bleue : un vecteur supplémentaire de dispersion  des espèces invasives ?

Résumé

Les flux d'espèces favorisés par les échanges mondiaux croissants sont la source d'invasions biologiques causant des dommages environnementaux et économiques qui ne peuvent plus être négligés. Les objectifs de la Trame verte et bleue de facilitation des déplacements d'espèces peuvent également favoriser la dispersion de certaines espèces invasives, aussi la prise en compte des risques liés aux invasions biologiques devrait-elle faire concrètement partie de la démarche de mise en œuvre de la Trame verte et bleue.

Auteurs


A. DUTARTRE

Pays : France


E. MAZAUBERT

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 59

Téléchargements

PDF: 33