Articles

Utilisation innovante du génie végétal pour le contrôle de l'érosion et de la sédimentation  à l'échelle du territoire de la Durance

Résumé

L'érosion des sols marneux dans le bassin versant de la Durance, sous climat montagnard et méditerranéen, est responsable d'un excès de sédiments fins dans la rivière. Les conséquences sont d'ordres économique, social et écologique. Afin de réduire ces apports de sédiments, une utilisation innovante du génie végétal peut permettre de contrôler l'érosion et la sédimentation au sein du bassin de la Durance. Il s'agit de laisser l'érosion se produire sur les versants et de stopper les matériaux érodés avant qu'ils n'atteignent la rivière Durance, avec le moins possible d'interventions. Cela est envisageable grâce à l'utilisation d'ouvrages de génie végétal dans les lits des ravines érodées, avec le développement d'obstacles végétaux efficaces pour piéger et retenir les sédiments. Afin de mieux définir les règles d'ingénierie écologique à entreprendre sur ces milieux, des expérimentations grandeur nature ont été menées depuis 1998. Les recherches ont porté sur la performance d'ouvrages de génie végétal pour le développement d'une couverture végétale dans les lits de ravines, ainsi que sur l'efficacité de cette végétation pour le piégeage et la fixation durable des sédiments marneux. Les résultats des recherches ont alors été traduits sous forme de recommandations, de simulations et d'un plan d'intervention par génie végétal à l'échelle du territoire de la Durance.

Auteurs


F. REY

Pays : France


S. LABONNE

Pays : France


V. BRETON

Pays : France


S. LOUIS

Pays : France


N. TALASKA

Pays : France


A. ERKTAN

Pays : France


A. DUMAS

Pays : France


M. BURYLO

Pays : France


L. DANGLA

Pays : France


G. LAVANDIER

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 91

Téléchargements

PDF: 78