Articles

La technologie RFID pour évaluer le franchissement piscicole d'une buse aménagée de grande dimension

Résumé

En 2016, une buse autoroutière de plus de cent mètres de long a été aménagée avec un dispositif hydraulique unique composé d'une semelle rugueuse et de ralentisseurs préfabriqués afin de restaurer la libre circulation des poissons. Ce dispositif a été conçu par simulation hydraulique pour permettre le franchissement par la truite pour des débits compris entre le QMNA5 (valeur du débit mensuel d'étiage atteint par un cours d'eau pour une année donnée calculé pour 5 ans) et 2,5 fois le module. Le module correspond au débit hydrologique moyen inter-annuel sur une période de référence (au moins 30 ans de mesures consécutives). La fonctionnalité réelle de ce dispositif, a été évaluée entre 2017 et 2019, en utilisant la technologie RFID (Radio Frequency Identification) et en suivant les déplacements de truites marquées à l'aide de transpondeurs (dispositifs électroniques qui émettent une réponse quand ils reçoivent une interrogation par radio). Au total, 815 truites ont été marquées sur un linéaire de 1 680 mètres en aval de la buse. Un dispositif RFID fixe à double antenne localisé en amont immédiat de la buse a permis de détecter pendant toute la durée du suivi les individus ayant franchi la buse. En complément, sept prospections mobiles ont été menées pour caractériser les déplacements des truites marquées sur près de deux kilomètres en aval de la buse. Les données de franchissement ont été analysées en lien avec les caractéristiques des individus et deux facteurs environnementaux : l'hydrologie et la température de l'eau.

Auteurs


A. CAUDRON

Pays : France


J. BERGÉ

Pays : France


A. RICHARD

Pays : France


C. HEURTEBISE

Pays : France

Pièces jointes

Pas de document comlémentaire pour cet article

Statistiques de l'article

Vues: 102

Téléchargements

PDF: 28